Présentation dynamique d'une mission phare dans nos actions de gestion : la surveillance/garderie.

Rencontre avec Grégory Thomas, garde du littoral, qui assure la surveillance des espaces naturels sur le territoire du Pays Bigouden dans le Sud Finistère.

Agir pour protéger: les autres actions en baie d'Audierne.

Protection dunaire (ganivelles). Site de la Torche. Plomeur.
Protection dunaire (ganivelles). Site de la Torche. Plomeur.
Protection dunaire (poteaux + fil galvanisé). Site de La Torche. Plomeur
Protection dunaire (poteaux + fil galvanisé). Site de La Torche. Plomeur

Belle et sauvage, la baie d'Audierne suscite l'engouement d'un public des plus variés. Acquis sur près de 650 hectares par le Conservatoire du littora depuis 1982 et cogérés par le SIVU de la baie d'Audierne et ses communes de Penmarc'h, Plomeur, St Jean Trolimon et Tréguennec, la Communauté des Communes du Haut Pays Bigouden et ses communes de Plonéour Lanvern, Plovan et Tréogat, le site fait désormais l'objet d'une gestion concertée.

 

Sur les secteurs dunaires chahutés par la mer ou piétinés par les promeneurs, un ensemble d'équipements de protection des dunes a été mis en place. Ganivelles, filets et fascines de roseaux sont ici déployés en fonction du type d'érosion subi.

 

Une agriculture respectueuse de l'environnement a été encouragée via la signature de Conventions agricoles. A cette fin, équins, bovins et ovins ont été répartis dans différents secteurs qu'ils pâturent selon leurs préférences alimentaires. Pour protéger l'abeille noire, faciliter la pollinisation des fleurs et produire un miel de qualité, un apiculteur  entretient un parc de ruches. L'estran de la baie d'Audierne recèle une quantité importante de laisses de mer (algues). Hélas, parmi ce riches mélange de matières organiques, se trouve une quantité importante de déchets. Pour palier ce fléau, des actions de sensibilisation et de collecte ont été engagées dans la cadre d'un partenariat européen.

 

Afin de répondre, à l'évolution constante du système hydraulique de la baie et de gérer au mieux les flux d'eaux douces et salées, un ensemble d'études et d'actions est initié. Très fréquenté, notamment dans le secteur de la pointe de La Torche, le site demeure très fragile.

Respecter les cheminements et les règles de bonne conduite participe efficacement à sa protection.

P10-Les Actions_135x125cm.pdf
Document Adobe Acrobat 374.4 KB
P11-Actions associe¦üs_135x125cm.pdf
Document Adobe Acrobat 891.5 KB